Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 20:10

Il est des rêves et des cauchemars comme des souvenirs. On cherche parfois à s'en rappeler, on cherche parfois à les oublier.

 

Certains nous donnent envie de révolter, aussi. Ce sont les rêves-volts, ceux qui nous électrisent jusqu'à la pointe des pieds.

 

J'eus fait quelques rêves qui me mettaient les nerfs en pelote, et, en pathétique sirène que je suis, bien entendu, je prenais ces coups de jus comme des véritables électrocutions.

 

Cette nuit, un de ces songes est venu s'insinuer dans mon sommeil.

 

Empli de modernité, des images échographiques me montraient un petit être, au milieu de l'incompréhension face à l'impossible...

 

C'était tout.

 

Et si, d'habitude, mes rêves partent comme neige au soleil dès les premières lueurs de l'aube, celui-ci reste bien présent, ancré comme un souvenir.

 

Le soir tombe et le rêve revient, en filigrane, courant le long de mes terminaisons nerveuses comme un équilibriste fou sur une ligne haute tension.

 

Le panneau "Attention! Danger" est pourtant faux, une simple image en deux dimensions seulement, qui s'est mise dans mon cerveau au cours de mon sommeil, mais sa constance défie sa consistance.

 

Entre deux électrochocs, j'inspire fort et je plonge ensuite en apnée.

 

Pourvu que le courant ne soit pas trop fort.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Gris - dans Philo de "contoir"
commenter cet article

commentaires

askelia 04/05/2011 15:29


c'est simplement un surnom affectueux qui date de mon adolescence que j'aime beaucoup et que j'ai décidé d'utiliser, de mon prénom Alexia. :)


Vert-de-Gris 04/05/2011 17:09



Je n'aurai jamais imaginé que c'était un dérivé de prénom. J'y ai vu un anglissisme, et, tes blogs montrant une grande capacité de réflexion, j'ai fait un rapprochement entre le "questionnement"
et le fruit de tes réflexions posé par écrit! C'est amusant de confronter la perception à la réalité!


Enchantée, Alex, et à bientôt sur nos textes.



askelia 04/05/2011 14:34


Les rêves ont une raison de s'imposer à nous, je le crois.
Belle journée,
bises!


Vert-de-Gris 04/05/2011 15:02



Merci Askelia.


D'ailleurs, puis-je te demander: pourquoi le pseudo Askelia, qui débute par une question (to ask) alors que tu es plus souvent dans l'affirmation que dans l'interrogation...



Gon 03/05/2011 22:14


Lol, je restais un peu flou volontairement.
Le petit être, c'est la régression, le champs des possibles. L'ombre, qui précède la dernière citation, c'est la symbolique de l'écho, qui répond à la passivité avant la transformation.
Pas sûr que j'ai été plus clair là lol


Vert-de-Gris 03/05/2011 22:17



Oui je confirme... ta dernière phrase .



Gon 03/05/2011 21:52


Peut-être un symbole de la potentialité en l'absence de manifestation, la somme des possible qui ne vaut pourtant aujourd'hui que zéro. Une image qui "apparait comme le symbole de la régression et
de la passivité, qui peuvent n'être qu'un état passager, précédant une transformation", une ombre "qui ne sait point parler la première, qui ne peut se taire quand on lui parle, qui répète
seulement les derniers sons de la voix qui la frappe".


Vert-de-Gris 03/05/2011 21:58



Gon, je vais avoir besoin d'une explication de texte, le sens final m'échappe un peu...