Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 19:18

Si les rêves sont des océans, au large, agités de vagues impressionnantes qui font chavirer les coeurs, la réalité, elle, est une plage infinie, jonchée des détritus laissés là par les hommes.

 

Je l'avais, et je l'ai encore constaté.

 

Comment expliquer, sinon, ce manque d'envie d'avancer sur le sable peu mouvant de la vie?

 

Les enchaînements de plages, toutes aussi peu reposantes que des centre-villes à l'heure de pointe.

Les yeux sur l'horizon, une ligne qui ne mène nulle part.

Le ciel couvert comme un manteau lourd à porter sur les épaules.

 

Monter très haut dans les rêves est un délice. C'est une chance. Mais c'est aussi une malediction.

 

Car la réalité devient insipide ensuite. Et ce n'est certainement pas de la faute à cette réalité. Elle n'est que ce qu'elle a toujours été.

 

C'est le problème des rêves. Mieux vaut vivre un cauchemar et apprécier ensuite le jour, que d'avoir des étoiles dans les yeux et subir les journées comme des promesses de potence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Gris - dans Philo de "contoir"
commenter cet article

commentaires

Gon 03/05/2011 21:33


Après quelques instants dans les étoiles et une chute vertigineuse, redescendre au sous-sol et à la source de soi est bien souvent la meilleur des choses à faire...


Vert-de-Gris 03/05/2011 21:41



A descendre trop profond dans les sous-sol, surtout si c'est dans le sable qu'ils sont creusés, on risque encore plus de s'y noyer...



askelia 30/04/2011 20:48


ET dure est la retombée, c'est mieux!! rires


Vert-de-Gris 01/05/2011 08:24



Je t'avoue que lisant les commentaires au réveil, je n'aurai peut-être pas remarqué l'erreur



askelia 30/04/2011 20:47


est dure est la retombée...
bises