Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 19:45

Oreilles stressées, voulant être hermétiques, sourdes, mais se plaignant toutefois, de l'absence de voix réelle.

 

Mots posés, échangés, amusés et amusants, moments de compréhension, toujours, derrière un écran.

 

Seules voix, celles du téléphone, qui rompt, momentanément, l'attention portée aux bruits de la circulation francilienne.

 

Une envie de crier, de se poser, au milieu de la rue, bras écartés, et de lâcher: "STOP!!!!!!!!!!"

 

Mais pas pour autant ne plus rien entendre, non. Juste dire, parler, écouter. Mais ne plus "entendre".  S'entendre, plutôt. Et écouter, oui, encore. C'est tellement plus intéressant, tellement plus enrichissant...

 

Les mots sont des dessins, des visuels, très évocateurs. Mais parfois, les yeux sont las, et les non-dits seraient parlants de toute leur expression chaleureuse que n'a pas une de ces lettres.

 

Un jeu de regards, une main sur l'épaule, un sourire, mieux qu'une bouille jaune dessinée par les aléas de la ponctuation hantant nos vies virtuelles. C'est vrai, si je veux voir des bouilles jaunes à longueur de temps, j'aurai aussi vite fait de décorer mes murs de badges smileys.

 

Et pourtant, continuent les lettres de danser, de pallier au langage. Je deviens sourde et muette, et je n'arrive plus à oublier les bruits de la rue, que j'entends de chez moi. Tant de voitures, de motos, de scooters, qui bougent à une vitesse effroyable, pour aller sans doute vers de sombres paradis artificiels: une soirée beuverie, un dîner faussement galant, une obligation de visite familiale, les courses dans un supermarché supervendeur ou l'on achètera de superobjets superchers pour superfrimer.

 

Tout ce bruit, et cette absence de voix. Si l'on regarde par la fenêtre, même spectacle. Au travers des baies vitrées et fenêtres, on voit des reflets télévisés, alors que de partout les programmes tv sont décriés à qui mieux-mieux.

 

Il fait beau et les balcons sont vides, les fenêtres fermées, les pièces semblent hantées, sombres avec le reflet bleuté des écrans.

 

Pas de musique, juste la mienne. Pas de sons de joies ou de rires. De temps à autre, on n'entend qu'une fenêtre qui se ferme.

 

Hier, seul, un bruit de ballon frappé venait rythmer le moment de l'après-souper, à l'heure où la circulation ralentit. Tap, tap, tap, tap. Un peu de vie après les bruits désincarnés des automobiles.

 

Le statique n'a rien d'extatique....

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Gris - dans Comment va le monde
commenter cet article

commentaires

Steph 12/05/2011 21:32


Wow... A nouveau un texte qui me parle.
Ces ressentis...


Vert-de-Gris 12/05/2011 21:40



Le texte te "parle" ? Tu as bien de la chance, t'as au moins un son de voix quelque part!