Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 08:19

C'était une mouche.

 

Elle s'était égarée par hasard dans le logement chauffé, et vrombissait avec insistance ses bzzzzzzz bzzzzzzz au travers de l'espace clos.

 

La maîtresse des lieux, à la fois agacée et apitoyée, voulait faire cesser ce bourdonnement plaintif, en lui ouvrant la fenêtre afin qu'elle s'envole et retrouve sa liberté.

 

- Pas faire de mal à une mouche!, la prévint-on!

 

Qu'y avait-il donc de mal à offrir à cette bête la voie de l'envol?

 

En quoi devait-elle laisser sa tête s'apesantir des bruits saoûlants d'une simple... mouche?

 

Cet hôte quotidien, qui s'invitait jusque dans les moments de repos ou de rire, devenait pesant. La mouche, même la fenêtre ouverte, avait préféré s'installer là, bien au chaud, profitant de cet accueil protecteur d'un des habitants attitrés.

 

Les beaux jours allaient être lourds, si cette mouche s'éternisait et finissait par faire sa vie en murmurant quotidiennement, à l'oreille de ses accueillants, ses plaintes qui les empêcheraient de dormir...

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Gris - dans Philo de "contoir"
commenter cet article

commentaires

casper 14/03/2011 12:02


La mouche éternue dans un mouchoir de poche pour étouffer l'agacement d'un murmure inaudible car incompris...


Vert-de-Gris 14/03/2011 14:24



Quand on a pris la mouche, oui, on laisse mouche-choir afin de ne pas se retrouver grippé par les symptômes de l'allergie...