Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 18:56

Salut.

 

Moi, c'est Hargne, mon p'tit nom.

 

J'suis là juste pour te pourrir ta journée, dès lors que tu mets le nez dehors.

 

Tu m'as pas sonnée? J'm'en fous. J'aime bien venir tracasser des quidams tels que toi, ainsi, au hasard de mes pérégrinations.

 

Je sais bien, que tu ne m'as même pas cherchée... Moi, si, je t'ai cherchée. Et je n'ai pas de raison spécifique, si ce n'est que j'aime bien m'incruster dans les membres de ton entourage, juste pour le plaisir d'être là où tu n'as pas envie de me trouver.

Si tu savais ce qu'on est bien, là, à squatter les endroits où l'on est le moins désiré.

 

Cherche toujours ma concurrente l'empathie dans mes parages, tu ne la trouvera jamais. C'est moche, hein?... C'est ça qui me plaît. Prendre la place de ma meilleure rivale, et montrer ma prédominance au monde.

 

Hmmmm... C'est bon.

 

Tu n'as pas réussi à m'aimer, aujourd'hui, hein?... Peut-être que certains jours, tu m'aurais accueillie à bras ouvert, mais au final, tu me détestes toujours. Et encore plus quand ce n'est pas chez toi que je suis. Peut-être serai-tu un peu jaloux de moi, par hasard? Il faut dire que je parviens toujours à mes fins, moi, Hargne. Toi, en revanche, l'individu, t'es sacrément flexible. Un rien t'assomme pour de bon. Encore plus si t'es hypersensible.

 

Mais t'inquiète pas. Quand j'en aurai fini avec ton entourage, et que je l'aurai bien imprégné à fond, je te hanterai encore longtemps... tu te rendra malade, tes nerfs resteront en éveil jusqu'à ce que tu ne tiennes pas le coup.

 

Tu te rappelera de moi... longtemps... de temps à autres, tu m'oubliera, et je ferai en sorte de ressurgir comme un diable de sa boîte, pour te terroriser et te faire trembler.

 

Je suis perverse? Oui, j'aime ça. Et c'est ce qui me rend encore plus puissante. Je suis une vraie drogue pour certains esprits. Je reviens en eux, et je réussis, par leur intermédiaire, à enflammer de rage tous ceux qui les approchent.

 

Ca t'énerve, hein? Je sais...

 

Je... Quoi? "Au fond, s'il y a ce besoin de sauter sur le poil de tout ce qui bouge, c'est que le fond n'est pas très sûr?"... Tu as peut-être raison. Il est vrai que je suis obligée de sauter de l'une à l'autre personne et que je n'arrive pas à me stabiliser.

 

Mais, tu sais, c'est mon caractère... N'oublies pas: je suis la Hargne.

Ne m'oublies pas...

Même si tu le souhaites de toutes tes forces... Prépares-toi toujours à me voir surgir par le biais d'un individu que tu côtoies...

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Grisaille - dans Comment va le monde
commenter cet article

commentaires

Suzâme 05/02/2012 18:25

Bonjour,
Je suis l'apathie, l'amie de chacun. Je me couche près des douleurs d'autrui. Je te plains Hargne, d'en vouloir à tout le monde dès ton réveil et en même temps, tu l'as deviné, je t'envie. Je suis
trop bonne. On m'envahit de misère et de larmes. Et me voilà comme une vieille couverture qui ne réchauffe plus les solitaires, trahis, abandonnés ou malades. Je me dis que ce serait bien que je
sois un peu comme toi, Hargne, les êtres que j'aime ou que j'écoute simplement seraient plus combattifs. Ils auraient une rage que je ne peux pas leur donner puisque je suis de sucre et de
chocolat, je fonds à chaque mot. Même les tiens m'impressionnent, tu sais. A bientôt. Suzâme

Vert-de-Grisaille 05/02/2012 18:41



Les mots me manques, c'est l'émotion...


Apathie semble pourtant bien plus forte lorsqu'elle s'insinue en nous. Elle ne peut, en revanche, garantir une présence chez tous, contrairement à sa rivale Hargne, qui, cette dernière, sautille
de l'un à l'autre comme un cabri cabriolant...


Merci Suzâme. Ton comm me touche.



Alice 30/01/2012 23:18

ça fait des lustres que je ne suis pas passée et à dire vrai, j'ai vraiment adoré l'accueil de ton amie "La Hargne": une description on ne peut plus vraie de celle-ci... sauf qu'elle oublie que
dans son rôle qu'elle prend si "à coeur", elle finit quelquefois par être d'un grand secours pour mieux repartir vers sa rivale... Alice ;)

Vert-de-Grisaille 31/01/2012 10:08



Entièrement d'accord!


Enfin, ça dépend chez qui elle squatte...


Merci de ton passage, Alice ;)