Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 14:44

Je rentrais par la route, ce midi, et je tombais sur un embouteillage hors norme sur le trajet que j'emprunte quotidiennement.

 

D'emblée, je savais qu'il devait y avoir un événement macabre, car cette partie de route d'Île-de-France a la particularité d'être peu fréquentée aux heures et dans la direction où je l'utilise.

 

Au bout d'un certain temps de quasi "sur-place", mes yeux s'agrandirent de stupeur.

 

Une équipe nombreuse de professionnels de la route, de la sécurité, et de la santé, s'affairaient à remettre à l'endroit une voiture complètement cabossée.

 

Ne voulant pas voir les détails, mes yeux ne s'attardèrent pas. Mais, du coin de l'oeil, je vis quand même que dans cette carcasse détruite, quelque chose de plus souple semblait cahotter au fur et à mesure de la manipulation de l'engin... Un corps.

 

Noeud dans les tripes, sueurs froides. La peur de mon véhicule m'envahit, machines de mort dont tant font un usage ludique.

 

Passé l'accident, la circulation redevint déserte. Extraordinairement déserte, puisque l'ampleur de l'embouteillage promettait quand même quelques difficultés futures, le temps que les kilomètres remettent la circulation d'applomb.

 

Mais... Cela ne pouvait signifier qu'une chose. Le bouchon n'était pas dû à la restriction des deux voies à une seule, mais au presque-arrêt des automobilistes qui, depuis leurs vitres teintées et leurs conforts climatisés, se croient sur la route comme devant une TV.

 

Les yeux écarquillés, en hypertension des systèmes oculaires, ils regardent, avec une délectation glauque, l'accident, satisfaits de leur croyance en "ça-n'arrive-qu'aux-autres".

 

Mais où vous croyez-vous, glauques hommes qui matez en biais, depuis votre glaucome, la triste fin des autres?

 

Vos attitudes n'ont pas changé après la vue de cet accident macabre...

Vous avez continué, lamentablement, à faire les andouilles sur les voies goudronnées, persuadés que ceux qui meurent ne sont là que pour vous distraire...

Vos absences de clignotant, vos non-respects de la distance de sécurité, vos attitudes à risques comme le zigzag inconsidéré entre les files, vos coudes sur la vitre pour mieux tenir le téléphone à l'oreille, votre ignorance du rétroviseur, n'ont pas disparu en contemplant ce déplorable événement.

 

Vos seules réactions ont été de vouloir rattraper le temps perdu, vitesse à l'appui (ce n'est pas la vitesse que j'incrimine, mais cumulée à l'absence des autres règles de conduite, elle est un vrai outil de meurtre), en filant, au détriment des autres utilisateurs...

 

N'avez-vous donc... aucune conscience?

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Grisaille - dans Comment va le monde
commenter cet article

commentaires

Steph 01/07/2011 15:09


Tu as tout dit. On devrait publier ce texte dans les auto-écoles....


Vert-de-Grisaille 01/07/2011 16:34



A ce point? Merci du compliment!