Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 13:46

Vous vous êtes déjà posé la question?

Bien sûr, à toutes fins utiles, vous aimeriez pouvoir passer d'un endroit à l'autre sans délai ni contrainte.

 

Mais, si elle existait, non au travers d'une machine, mais par une capacité de l'esprit à désintégrer et recomposer son organisme là où bon nous semble?

 

Plus de possibilités de bagages, ni d'emmener nos objets courants là où nous irions.

 

Juste soi.

Juste comme ça.

 

La plupart irait vers une île paradisiaque, qui le serait moins, puisque sans doute surpeuplée subitement.

Je plains les rêveurs de montagnes, qui seraient obligés d'atterrir nus dans la neige.

Ceux qui visent la vie citadine penseraient sans doute se retrouver tous les soirs, se donnant rendez-vous près des "bouches de téléportation" comme il existe des bouches de métro.

 

Tout un monde serait au chômage... les employés de chemin de fer, du paysage aérien, de la circulation...

 

Tout un autre se créerait... Des vendeurs de vêtements aux "points de grande téléportation", afin que l'on puisse se vêtir pour une soirée comme pour un séjour. Des contrôleurs arpenteraient les rues, pour vérifier que tout se passe bien, et même réguler l'afflux d'individus s'il le faut.

Limitées les agressions, les hommes ne pouvant plus emmener avec eux couteaux, flingues, poings américains.

 


Si une telle capacité existait, où irai-je?

 

Certainement pas dans les lieux touristiques, qu'ils soient sensés être déserts ou pleins d'affluence, puisque les endroits calmes ne le seraient, de ce fait, plus vraiment...

 

Je n'ai pas de "lieu", de but.

 

Je n'irai qu'à un seul endroit: là où se trouve celui que j'aime.

J'irai le retrouver, pour un baiser ou pour une nuit.

Pour le temps d'un verre partagé, ou pour une vie.

 

Pour connaître ses proches ou juste pour lui.

Pour essuyer une dispute, une tristesse, un ennui.

Pour assister à ses galères et aux moments où il rit.

 

Pour me réveiller, ou m'endormir, les yeux verts pleins d'envie...

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Grisaille - dans Journal d'un étrange être
commenter cet article

commentaires

Suzâme 06/04/2012 18:39

Une question, puis une projection. D'une réflexion, nous nous retrouvons dans un autre monde, plus léger, plus simple. Je n'y vois plus nos contraintes. La téléportation à partir d'un désir...celui
de vivre, bien sûr celui de voyager et belle surprise en quelques vers, celui d'aimer. Je suis partante. A bientôt. Suzâme

Vert-de-Grisaille 06/04/2012 19:06



Merci Suzâme de montrer que toi aussi tu verrai bien un monde plus utopiste, plus rêveur, plus... beau?



askelia 27/03/2012 19:13

J'aurais bien aimé que tu pousses plus loin l'analyse, et puis... Ce très juste retour à l'Amour, finalement... Oui, tu as raison.

Vert-de-Grisaille 28/03/2012 09:20



Tu commences à connaître mon fonctionnement: lorsque je publie un texte, il est toujours improvisé!


Je suis une "feinéante" de l'écriture... Je sais que cela met des lacunes dans mes textes, mais je n'en ai cure! :D


Toutefois, des lecteurs ont poussé le débat (notamment sur les conséquences probables de la téléportation) en mes pages WeLoveWords et Facebook. Leurs remarques ont été des plus intéressantes!


Merci pour ton "retour", qui confirme que, décidément, sur les sujets de science-fiction, je suis loin d'être apte!


A bientôt, l'Amie.