Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 00:01

 

 

Pour écouter l'article en musique: Huitième Sens d'Ashitaka

Sur le lien suivant: link

(A retrouver aussi dans ma rubrique "Salut les Copains")




Entends, écoute.

Laisse-toi porter par les sons alternatifs,

D'une musique qui rend ton coeur lascif,

Et le reboote.

 

Tes oreillettes montent et descendent.

Tes yeux ne voient plus que de la poudre de cendre,

Et tu vis au rythme des sonorités.

Tu te laisses porter, alité.

 

Respire, enfin, l'évasion qui s'ouvre à tes oreilles.

Tu faiblis, tu revis, tu découvres, sans pareille.

Comme si tu redevenais instinct, animalité;

Dans une jungle, sur fond de cris improvisés.

 

Tout son, tout bruit, fait de toi un guerrier;

Boum-Tac-Tam, tout alimente ta sensorialité.

Tu deviens toi-même percussion,

Tu te laisses porter par les sons.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Grisaille - dans Défis des Croqueurs
commenter cet article

commentaires

Edelweiss 11/12/2011 12:25

Je découvre un peu tard vos commentaires, et je m'en excuse.

Merci à vous tous pour vos commentaires encourageants, et à Vert de Grisaille pour avoir choisi mes modestes notes pour illustrer son texte :)

Vert-de-Grisaille 11/12/2011 12:37



Merci à toi de ta participation! A recommencer dès qu'on le peut!



Mimi des Plaisirs 27/10/2011 22:18


Je reviens de chez Edelweiss, puisque j'ai vu que c'était son nouveau nom. Ton poème en prend plus de force et "colle "à la musique.


Vert-de-Grisaille 28/10/2011 08:13



Ce qui est marrant, c'est qu'il a créé ce morceau indépendamment de mon poème, et à peu près dans le même temps; et l'illustration qu'il a mise dessus, pourrait aller aussi bien avec mon texte.
J'ai été ravie de ce partage.


Au plaisir, Mimi.



Mimi des Plaisirs 27/10/2011 22:13


Belle analyse de l'écoute et de l'invasion intérieure par la musique. Elle peut se produire sans qu'on y prenne garde, avec n'importe quelle mélodie ou morceau.
Bravo pour ce poème!


Vert-de-Grisaille 28/10/2011 08:14



Je ne peux que valider ton affirmation... rythme cardiaque, rythme musical... après tout, c'est l'effet qu'est censé produire une mélopée écrite avec le coeur...



enriqueta 25/10/2011 10:33


J'aime beaucoup.


Vert-de-Grisaille 25/10/2011 10:54



Merci. Je ne fais que très rarement de la poésie... je suis plus à l'aise avec la prose, qui permet une plus grande fantaisie dans les tournures des phrases. D'ailleurs, je ne crois pas que ma
poésie ci-dessus rentre dans les "standards" de la composition poétique. Je n'ai fait que tenter de rimer...


En tout cas, merci pour ton compliment!


Au plaisir de se revoir sur tes pages,


Vert de Grisaille



Quichottine 23/10/2011 09:58


Se laisser porter, c'est une bonne idée.
Respirer, une meilleure encore.

Très beau poème...

Passe une bonne journée.


Vert-de-Grisaille 23/10/2011 12:01



Merci Quichottine! Et ça tombe très bien car c'est exactement ce que je fais ce week-end: me laisser porter et respirer.


A très bientôt.


Amitiés.