Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • Le blog de vertdegrisaille.over-blog.com
  • : Si les mots sont, Alors l'émotion.
  • Contact

Radio Official Jin West

Recherche

Archives

31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 14:23

Longues journées d'amour dans le vide. Un coeur plein, mais un corps vide de ce qui n'a pas été partagé.
 
Quelques jours de repos. Mais au lieu d'avancer et me détendre, un feu intérieur m'empêche d'avoir des heures sereines.
 
Un manque, qui pèse de toute sa lourdeur, sur mes épaules et mon coeur.
 
Epuisement du cerveau, je tente de m'échapper dans le sommeil, si Morphée veut bien de moi.
 
Mais au moment où je ferme les yeux, comme un orage qui sourdait depuis la chape du ciel, sa pensée m'envahit. Je le vois, comme s'il était là.
 
Je ressens, depuis les souvenirs de cet après-midi passé ensemble il y a quelques mois, le contact de ses lèvres qui voulaient les miennes, ses mains qui se voulaient joueuses.
 
Mon corps, qui n'était pas spécialement d'humeur à ce genre de pensées, devient soudain attentif à l'effleurement des réminiscences. La fatigue devient fuyante, et le désir s'immisce partout sur mon épiderme.
 
Mes mains se substituent à celles qui ne sont pas là, et le désir se fait image dans ma tête. Une envie qui devient un besoin. Un prélude aux attouchements à venir, un amuse-gueule à la fougue qui nous agite lorsque nos regards plongent l'un dans l'autre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vert-de-Gris - dans Philo de "contoir"
commenter cet article

commentaires

Suzâme 16/07/2012 23:04

Ne prendre que l'instant sans l'apprendre. Les regards se chargent de toutes nos frustrations, de tous nos désirs. L'être revit à lui-même dès qu'on l'effleure mais parfois s'en défend. C'est
l'esprit qui mène à l'enfer lorsqu'il ne s'abandonne pas à l'instant... A bientôt. Suzâme

Vert-de-Grisaille 17/07/2012 07:25



Bonjour Suzâme,


Merci pour tes mots, si réalistes.


A bientôt l'Amie.